Applications et documentations
Applications et documentations

Baromètre 2017 de la maturité IoT industriel

Le marché de l’IoT (issu de l’anglais « Internet of Things » – « Internet des Objets » en français) retient de plus en plus l’attention depuis quelques années. L’augmentation du nombre de capteurs dans les bureaux et usines a permis aux entreprises de connecter à internet de plus en plus d’objets à un coût de plus en plus faible et l’IoT représente donc pour elles une opportunité grandissante dans leur démarche d’optimisation des coûts et de recherche d’efficacité.


C’est l’un des cœurs de métier d’EBDS : nous proposons des solutions sans-fil qui permettent le flux de données d’un appareil à un autre dans le cadre d’applications diverses (vidéosurveillance, dispositifs de sécurité, gestion des ressources, transports…).


En France, de gros acteurs misent sur l’IoT, notamment de grands groupes qui nous font confiance dans la distribution et la vente de produits IoT dans le cadre de projets d’envergure (EDF, Engie, Veolia, le Ministère de la Défense…). Qu’en est-il vraiment des démarches IoT dans le secteur industriel ? EBG a réalisé le baromètre 2017 de la maturité IoT industrielle. Cette enquête, issue des réponses de 90 décideurs appartenant à des entreprises industrielles de divers secteurs, fait le bilan de l’avancement des initiatives IoT menés par les entreprises industrielles, les choix effectués ainsi que les difficultés rencontrées.

Source : digital-strategy.info.

► Constat n°1 : L’IoT est en train de devenir une priorité sérieuse pour la plupart des entreprises


Dans 40% des entreprises, on considère que l’IoT est une priorité stratégique dont doit se charger la Direction Générale !

► Constat n°2 : L’IoT sera source de transformation pour les entreprises


Pour 63% des répondants, L’IoT sera susceptible de créer de nouveaux produits et services. 46% pensent aussi qu’il permettra de trouver de nouvelles manières de travailler.

 

Constat n°3 : tous les métiers industriels seront concernés par l’IoT

Constat n°4 : L’IoT ne s’est pas encore imposé dans toutes les entreprises

 

En effet, seulement un tiers des entreprises ont déjà lancé des projets d’IoT alors que deux tiers n’en sont qu’à des phases de réflexion ou d’expérimentation.

► Constat n°5 : Mais il devrait progresser fortement dans les deux années à venir


Beaucoup d’entreprises en sont en effet encore à des phases d’expérimentation : plus de la moitié prévoient un déploiement IoT conséquent dans les deux années à venir.

 

► Constat n°6 : Un faible volume d’objets connectés dans les entreprises mais qui est amené à augmenter


Plus de 40% des entreprises interrogées n’ont en effet que quelques dizaines d’objets connectés qui leur permettent d’expérimenter le potentiel de l’IoT. L’arrivée de projets industriels conséquents devrait augmenter ce chiffre.

► Constat n°7 : Les entreprises préfèrent faire appel à un partenaire extérieur pour déployer un projet IoT


Plutôt que gérer un projet en IoT en interne, la majorité des entreprises ont un partenaire industriel unique (34%), plusieurs partenaires industriels complémentaires (33%) ou font appel à des start-ups innovantes (20%).

► Constat n°8 : L’industrialisation et l’organisation des produits IoT sont perçus comme les étapes les plus difficiles


Parmi les défis relevés du passage à l’IoT, l’industrialisation vient en première place (28%) : quels sont les choix technologiques à mettre en place ? Viennent ensuite l’organisation et la gouvernance (25%) : comment organiser le changement ? – les technologies (18%) et la conduite du changement (17%).

Constat n°9 : Des bonnes pratiques sont à mettre en œuvre aux yeux des industriels

Dont la plus importante: mettre en place une réelle stratégie et une feuille de route IoT appuyées par un sponsor.

► Constat n°10 : Les technologies de l’IoT ont atteint une bonne maturité selon les entreprises


Les entreprises industrielles font confiance aux solutions proposées par l’IoT puisque toutes les technologies qui leurs sont associés dépassent la barre de maturité. Reste un bémol pour les offres verticales intégrées qui ne satisfont pas encore à leurs attentes.

Constat n°11 : La coopération entre les métiers et l’IT pourrait s’améliorer

 

Plus de trois quart des entreprises trouvent cette coopération insuffisante. Or, elle est nécessaire au bon déroulement d’un projet IoT.

Article original : https://bit.ly/2OhCHQs.

www.ebds.eu                   Tél: 09 72 36 76 46                    info@ebds.eu


Appel

Email

Plan d'accès